En termes de mariage, chaque culture possède ses propres traditions. Chez les orientaux, la cérémonie du henné se positionne comme un véritable incontournable. Même si son fonctionnement peut différer en fonction des origines des mariés, les bases restent les mêmes. Le terme henné vient du mot arabe Hena, qui lui-même vient de l’hébreux Hen et qui aura pour signification « trouver grâce ». On considère généralement que la cérémonie du henné aide la future mariée à trouver grâce aux yeux de son époux.

La cérémonie du henné : l’enterrement de vie de jeune fille oriental

Cette cérémonie incontournable des mariages orientaux peut s’apparenter à l’enterrement de vie de jeune fille qui est organisé pour les futures mariées occidentales. Néanmoins, la symbolique ne sera pas la même, tout comme le déroulement de la cérémonie. Généralement, cette soirée est uniquement réservée aux femmes et elle viendra symboliser le changement de statut de la jeune fille à l’honneur. En effet, c’est à ce moment précis qu’elle laissera de côté la « jeune fille » pour devenir une « épouse ». De façon générale, la cérémonie du henné se tient soit une semaine avec les noces, soit la veille du mariage. Les personnes qui seront conviées, soit chez la jeune fille soit au domicile de ses parents, seront les femmes de sa famille, celles de sa belle-famille ainsi que ses proches amies.

Le rituel du henné visera à appliquer cette substance, se présentant sous forme de patte, sur les mains et les pieds de la future mariée. La symbolique est de lui apporter à la fois prospérité et fécondité tout au long de son mariage. Le henné est, en premier lieu, appliqué à la future mariée. Pour cela, il faut faire appel à une professionnelle portant le nom de « nekacha ». En fonction de la culture de la mariée et de ses souhaits, le henné sera soit appliqué directement sur la paume en étant étalé, soit sous forme de dessins que l’on appellera, dans la culture indienne, « mendhi ». Lors de la cérémonie, la future mariée portera également une robe prévue pour l’occasion qui est un vêtement traditionnel. Une fois que la future mariée aura été marquée par le henné, toutes les autres femmes invitées à la cérémonie pourront également s’en faire appliquer. Pour information, sachez que, dans la culture orientale, le henné est également perçu comme une protection contre le mauvais œil, la jalousie ou bien encore les autres mauvais sentiments que pourraient éprouver des personnes envers le couple.

Les autres spécificités de la cérémonie du henné

Outre l’application du henné sur la jeune mariée et ses invités, la cérémonie sera également une véritable soirée festive. La coutume veut de manger puis de chanter et de danser jusqu’au petit matin. L’usage veut également que des cadeaux symboliques soient apportés à la future mariée. Parmi ceux que l’on apporte le plus souvent, on retrouve le sucre, les fruits secs ou bien encore les œufs. Au même titre que l’application du henné, ces présents ont pour but d’apporter prospérité aux jeunes mariés.