La peau de la femme peut se révéler très sensible parfois. Cela sous-entend que tous les produits cosmétiques ne sont pas forcémentcensés lui convenir. Vous l’aurez compris, pour ce qui est des soins de beauté de la femme, il en existe une multitude. S’ils ne sont pas tous adaptés, quelques-uns d’entre eux sont recommandables. A titre illustratif, l’application du layering a déjà satisfait de nombreuses femmes un peu partout dans le monde. C’est une technique japonaise simple qui nécessite l’usage de certains produits et le respect d’importantes étapes. Vous ignorez tout de cette technique ? Elle a surtout une histoire qui pourrait bien vous impressionner. Alors, il est peut-être temps de vous en imprégner en lisant cet article.

Histoire du layering

Le Layering est né au Japon depuis de longues années en raison du fort attachement des femmes de ce pays à l’éclat et la bonne santé de leur peau. Adopté comme un rituel phare au Japon, il s’est vite répandu dans presque tous les pays d’Asie. En fait, si la beauté est relative pour la plupart d’entre nous, elle se veut plutôt être un critère de taille dans la société japonaise et ses institutions. La coutume exige aux filles du Japon, une peau parfaite d’autant plus que leur réussite socio-professionnelle en dépend principalement. Ce n’est donc pas un simple hasard de rencontrer des filles japonaises avec un teint blanc divin et une peau à la douceur du velours. D’ailleurs, même après être mariées, ces filles désormais femmes poursuivent la pratique du Layering en vue de conférer à leur mari, la fierté d’être en couple. Au fil du temps, le Layering s’est révélé être, en plus du rituel de beauté qu’on lui connaît, toute une institution au Japon. C’est certainement la raison pour laquelle il a commencé à se répandre dans d’autres contrées du monde. En France par exemple, le Layering autrefois peu connu semble intéresser de plus en plus de femmes quoique son usage prenne du temps.

Qu’est-ce que c’est le layering japonais?

Beaucoup se demandent ce qu’il faut concrètement entendre par Layering. Eh bien, il s’agit en réalité d’une technique assez particulière inventée par la culture Japonaise en vue d’apporter un plus aux soins de beauté. Le layering est une appellation anglaise qui signifie en Français « millefeuille ». Cela sous-entend une superposition de produits cosmétiques dont l’application sur la peau traduit la mise en œuvre de la technique. Si les Japonaises y trouvent leur principal secret de beauté, c’est justement parce que le layering n’est composé que de produits naturels. Ce qui n’est hélas pas le cas de plusieurs produits cosmétiques. La constitution du Layering rend son action efficace dans la mesure où le suivi de ses différentes étapes concourt à l’hydratation de la peau et à un meilleur entretien du teint. Autrement dit, en utilisant le layering conformément aux prescriptions qui l’accompagnent, vous allez pouvoir débarrasser votre peau de toutes sortes de bactéries et lui fournir des éléments nutritifs favorables à son éclat.
Ne vous fiez donc pas au temps que ce rituel beauté pourrait vous prendre du moment où vous savez qu’il vous procurera du plaisir et de la relaxation. Il vous suffit de respecter les différentes étapes de son application et vous en sortirez plus que satisfait au bout de quelques jours.

Les techniques et les différentes étapes

La technique du Layering n’est efficace que si l’on suit dans l’ordre, matin et soir, les phases qui la constituent. A propos, il faut savoir qu’on y compte six (6) à sept (7) étapes distinctes. Cela pourrait vous paraître long, mais c’est une technique qui tient généralement dans les 15 minutes en moyenne. Saviez-vous qu’au Japon, les femmes la pratiquent durant 30 minutes voire 1 heure de temps ? Alors, il suffit de vous organiser en fonction de la qualité du résultat que vous souhaiteriez obtenir. Voici donc en détails, les étapes du Layering :

Démaquillage

Cette phase nécessite l’usage de l’huile naturelle de votre choix ainsi que de l’eau. Il s’agira en premier lieu de masser avec douceur le visage, les yeux puis le cou à l’aide de l’huile. En second lieu, il faudra rincer ces endroits massés avec votre eau claire.
Si vous cherchez à savoir pourquoi l’huile est préférée pour le démaquillage, retenez simplement qu’elle reste le moyen le plus sûr de ne pas vous irriter la peau contrairement à de nombreux laits et produits démaquillants souvent source d’allergies et de grandes dépenses.
Par conséquent, il est recommandé d’opter pour les huiles bio (entièrement naturelles) telles que l’huile d’olive, l’huile d’avocat, l’huile de Jojoba, l’huile de Camélia, etc.

Nettoyage

Grâce au nettoyage, vous allez pouvoir débarrasser votre peau de son surplus d’huile de sorte qu’elle soit plus fraîche et sans impureté. Le principe de réussite de cette étape, c’est d’éviter de paraître très agressif. Pour cela, vous devrez éviter l’usage des gels abrasifs et opter pour les savons faits avec du lait d’ânesse.

Lotion

C’est l’étape de rééquilibrage de la peau. Elle joue principalement deux rôles. Premièrement, elle veille à ôter la peau du calcaire et de tout autre résidu provenant de l’eau du robinet puis elle apprête cette même peau à accueillir les prochains nouveaux soins.
Il existe deux types de lotions. Vous avez donc le choix entre la catégorie des lotions florales et celle des lotions « vrais toniques ». Les lotions florales étant les mieux conseillées en raison de leur efficacité, il faut prioriser l’eau florale d’oranger, l’eau florale de camomille ainsi que l’eau florale de rose.

Sérum

C’est le sérum qui agit profondément sur votre peau. Comment est-ce possible ? En fait, il stimule tout ce qui constitue les cellules de votre épiderme et apporte, par elle, les nutriments dont le sang a besoin. Vous pouvez choisir entre un sérum nourrissant pour les peaux en manque de gras et un sérum hydratant pour les peaux sèches et un sérum purifiant pour les peaux grasses.

Autour des yeux

Le suivi de cette étape vise à lutter contre les rides et réduire considérablement les cernes. Vous en trouverez sur le marché à des prix accessibles à toutes les bourses. Le format du contour des yeux qui paraît plus frais et agréable, c’est celui « à bille ».

Crème

Il y en a de deux catégories : celle de jour et celle de nuit. Il faut prioriser celle à la texture gel si votre peau est grasse et celle à la texture crème si votre peau est sèche. Toutefois, il existe une autre alternative, une crème unique qui doit être suffisamment nourrissante.
Pour finir, il faut passer au baume des lèvres pour les rendre rayonnantes.

Quels produits utiliser?

Comme énoncé dans les différentes étapes du layering, les produits à utiliser doivent être naturels. C’est à cette condition que vous échapperez à toute irritation allergique. Mais avant de procéder au choix des produits de votre layering, essayez d’en venir à identifier votre type de peau. Seriez-vous du type gras, sec ou encore acnéique ? Voici un exemple de liste de produits qui pourraient vous convenir :
Pour peau grasse
1. Huile bio de jojoba
2. Savon d’Alep de Marseille
3. Sanoflore, eau florale bio
4. Sérum Clarins, Booster Detox
5. Contour des yeux, Hydra 24+ Regard Glaçon
6. Crème Bioderma
Pour peau sèche
1. Huile Lovea
2. Savon de nettoyage Rogé Cavaillès
3. Lotion Fresh
4. Sérum hydratantNuxe
5. Contour des yeuxEclae
6. Crème bioAloeveraSO’Bioétic

Pourquoi faut-il respecter cet ordre?

Pour que l’action du layering soit complète, le respect de l’ordre des différentes étapes est crucial. En fait, la technique en elle-même se fonde sur le principe selon lequel la superposition et la juxtaposition des produits sur la peau permettent de nourrir suffisamment la peau en la quantité d’eau dont elle a besoin. Chaque couche de produit possède un rôle précis dans la pratique du layering. Il faudra donc en tenir compte.