Apparu au courant du 14ème siècle, le trousseau de mariage reste pour beaucoup de personnes une notion assez vague. Cependant, lorsque l’on s’y penche de plus près, on constate que cette tradition arrive à perdurer malgré les siècles qui ont passé, et ce dans différentes cultures. À l’époque, on définissait le trousseau de mariage par un ensemble de linges qu’une jeune fille devait posséder en vue de son mariage. Pour vous faire une idée, voici l’essentiel des informations à connaître au sujet du trousseau de la mariée.

Le trousseau de la mariée dans l’histoire

Il y a quelques siècles, le trousseau de la mariée était quelque chose de véritablement incontournable. Concrètement, il commençait à être pensé dès la naissance d’une nouvelle fille dans la famille. Par la suite, les différentes femmes du foyer commençaient à travailler sur la conception de ce trousseau jusqu’à ce que la jeune fille elle-même soit en âge de le faire. Pour assembler un trousseau de mariage, les femmes réalisaient et confectionnaient différentes pièces grâce à des techniques telles que la couture, la broderie ou bien encore la filature. Une fois le trousseau terminé, toutes les personnes du voisinage étaient invitées à venir l’admirer. Historiquement parlant, le trousseau de la mariée se composait de linges de corps, de literie et de linges de table. Toutes les pièces étaient brodées avec les initiales de la mariée. Chez les familles les plus aisées, le trousseau de mariage était exposé lors des noces comme symbole de richesse. Le trousseau de la mariée garda une importance clef au fil des siècles. Cependant, il perdit nettement en popularité à la fin de la Seconde Guerre mondiale où il fut alors remplacé par la traditionnelle « liste de mariage ».

Le trousseau de la mariée : une tradition qui a su se moderniser

Lorsque l’on se penche d’un peu plus près sur l’univers du mariage, on constate qu’il est toujours possible de retrouver la tradition du trousseau de la mariée. Même s’il est rare que toutes les femmes de la famille s’attellent à cette tâche dès la naissance d’une nouvelle fille, il est possible de commencer à préparer ce trousseau lors de l’annonce des fiançailles. Historiquement, l’objectif de ce trousseau était de préparer la jeune femme à sa vie de « mariée ». Pour cela, plusieurs pièces pourront être achetées, voire fabriquées, pour concevoir le trousseau de la mariée moderne. Parmi elles, on retrouve les vêtements spécialement prévus pour la nuit de noces, ceux qu’elle portera le lendemain ainsi que ceux qu’elle pourra emmener lors de sa lune de miel. Le trousseau de la mariée peut également contenir d’autres articles, en laissant libre court à l’inspiration de ceux qui le composeront. Par exemple, il n’est pas rare d’y retrouver du linge de lit, des serviettes de bain, différentes étoffes ou bien encore de la vaisselle. Dans cette tradition modernisée, on retrouve également un cadeau pour le futur marié.